Long Voyage Vers La Nuit

d’Eugene O’Neill au Théâtre du Nord-Ouest, 2003. Long Voyage vers la Nuit est l’œuvre la plus personnelle d’O’Neill. Peu d’auteurs dramatiques ont reproduit ainsi sur scène dans les moindres détails les incidents et les acteurs de leur propre existence. Il ne s’agit ni de nostalgie ni de condamnation, mais plutôt d’exorcisme. O’Neill fait face à

LIRE LA SUITE

l’amour existe

Création au Théâtre du Nord-Ouest, 1999-2000. Retransmission en direct du MacMahon sur Direct 8 juin 2005. (Pièce reprise au Théâtre du Méridien, Bruxelles, et en tournée dans une mise en scène de Bernard Yerlès, janvier 2003, printemps 2004 ; en lecture par Hélène Vincent et Yves Prunier au Nouveau Théâtre d’Angers, avril 2005 ; mise

LIRE LA SUITE

Chroniques d’une année de crise

Création à la Balle au Bond, 1999. Trois monologues indépendants mais néanmoins liés : un cadre en informatique qui essaie désespérément de correspondre à l’image que la société lui renvoie (Un Homme Dépassé) ; une institutrice catholique dans un ZEP dont les principes et les préjugés sont mis à rude épreuve (Une Femme Ehontée) ;

LIRE LA SUITE

Le Chien, la Chatte et le Vieux Cochon

Présenté dans une saison de pièces en un acte en novembre 1992 au Théâtre Jean Dame, puis de nouveau en juin 1993 pour le « best of » de la saison