Compagnie Body and Soul/Corps et Âme – newsletter janvier 2020

Ceci n’est pas un tweet, c’est la première newsletter de la compagnie Body and Soul depuis janvier 2018 – alors si vous n’avez pas le temps de lire plus de 140 signes, ne vous aventurez pas plus loin.

Si au contraire vous avez plutôt envie d’avoir des nouvelles de la compagnie, continuez à lire.

La newsletter 2019 a été victime du report perpétuel de la création d’Un Bon Petit Soldat. Nous avons passé toute la saison 2018-2019 de septembre à mai à nous préparer chaque mois à jouer le mois suivant jusqu’à ce qu’on nous dise que non, finalement ce n’était pas possible mais que ce le serait sûrement pour le mois d’après. Peut-être qu’on aurait dû jouer En Attendant Godot à la place.

Les lenteurs administratives ont eu raison de cette saison-là mais nous avons quand même démarré la tournée à l’automne 2019 et, malgré des conditions techniques difficiles – nous n’avons toujours pas eu le temps de régler le son et la lumière comme on voudrait -, nous avons rencontré des publics enthousiastes avec qui nous avons pu échanger de façon très enrichissante. Et nous avons été accueillis par des gens formidables animant tout un réseau d’associations œuvrant pour une plus grande ouverture d’esprit et une meilleure compréhension les uns des autres aux quatre coins d’une France qui n’est peut-être pas aussi divisée et polarisée que des extrémistes de tous bords aimeraient nous faire croire.

Les grèves ont ralenti la fréquence des représentations en décembre et en janvier mais nous continuerons à sillonner la France au moins jusqu’en juin 2020. Nous aimerions emmener le spectacle à Avignon et trouver une salle parisienne où nous pourrons poser nos valises et nous offrir le luxe de le perfectionner en jouant régulièrement.

Le repos forcé du début 2019 a d’ailleurs eu du bon : j’ai enfin cédé au désir impérieux de monter des œuvres de mon cher compatriote William Shakespeare, et j’ai développé un projet de mise en scène de Macbeth. J’ai passé trois mois à travailler à plein temps sur l’adaptation, avec le projet fou d’essayer de reproduire les pentamètres iambiques en français. Mon but était de partager avec les Français le choc émotionnel que j’ai reçu en lisant le texte original il y a presqu’un demi-siècle. Les contraintes que je me suis imposé auraient dû me rendre fou mais je devais l’être un peu déjà parce qu’en fait j’ai pris un vif plaisir à décortiquer les vers de ce génie et à essayer de les reproduire dans une autre langue.

J’ai trouvé neuf comédiens assez fous pour me suivre dans cette aventure, avec Anatole de Bodinat et Anne Coutureau en tête, et les premières réactions ont toutes été positives : nous allons jouer au Théâtre de l’Epée de Bois à la Cartoucherie en juin 2021. Il nous reste dix-huit mois pour trouver d’autres théâtres partenaires… et l’argent nécessaire pour que ce rêve devienne réalité.

Nous allons sans doute organiser un crowdfunding plus près de la date de création. En attendant n’hésitez pas à nous signaler des théâtres qui pourraient nous accueillir et nous accompagner d’une façon ou d’une autre, ou à leur parler de notre projet. Nous cherchons de l’argent bien sûr, sous forme de coproduction ou de pré-achats, mais aussi des résidences pour avancer sur le travail de création.

Sinon vous avez toujours la possibilité de nous soutenir en adhérant à la compagnie et/ou en faisant des dons en téléchargeant le formulaire ci-joint.

Cie-Body-and-Soul-formulaire-dadhésion

Bonne année 2020 à tous et à toutes!