Peggy_Pickit Mails

Dans le cadre du cycle « Théâtre de l’Intime », Body and Soul présente sa nouvelle production « Peggy Pickit voit la face de Dieu » de Roland Schimmelpfennig pour douze représentations exceptionnelles du 2 au 25 juin à 19h du jeudi au samedi à la Manufacture des Abbesses.

 

Deux couples, l’un revenant d’une mission humanitaire en Afrique, l’autre confortablement installé dans sa petite vie bourgeoise en Europe, se retrouvent après six ans sans se voir. Ils essaient désespérément de renouer les liens de leur amitié, tout en prenant conscience du gouffre qui dorénavant les sépare. Au cours de la soirée il apparaît qu’en Afrique les deux époux auraient eu des aventures extra-conjugales. L’ombre du SIDA plane, bien que personne n’ose le nommer. Deux poupées – Annie-Abeni est en bois ; Peggy Pickit est en plastique – représentent deux enfants, absents mais néanmoins présents au cœur du débat.

Schimmelpfennig choisit d’évoquer la tragédie du SIDA en Afrique à travers le prisme de deux couples blancs occidentaux. Deux mariages mal en point, quatre quadragénaires qui jouent la comédie des amis qui se retrouvent, qui esquivent et louvoient tant qu’ils peuvent mais qui finissent par laisser tomber les masques et révéler leur mauvaise conscience occidentale. Il nous livre une comédie cruelle, finement observée, magnifique et terrible, douloureuse et vraie, qui continue de résonner en nous bien après le noir final.

Presse:

13450795_1765131067054313_4571671605544645411_n  http://www.anous.fr/culture/scenes/peggy-pickit-voit-la-face-de-dieu-a-la-manufacture-des-abbesses

http://www.webtheatre.fr/Peggy-Pickit-de-Roland

http://www.froggydelight.com/article-17588-Peggy_P

http://www.regarts.org/Theatre/peggy-pickit-abbesses.htm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photos Garance Thibault

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

_mg_2342-9