Trahisons

de Harold Pinter au Théâtre Lucernaire, automne 2009. Reprise automne 2010. Tournée 2011-2012. Avignon 2012. Un homme et une femme se retrouvent dans un café. Le temps a passé. Comment sont-ils arrivés      là ? En archéologue passionné par le mystère de l’être humain, Harold Pinter nous fait remonter le temps pour examiner les moments

LIRE LA SUITE

Femmes de Manhattan

de J.P. Shanley à la Manufacture des Abbesses, janvier-juin 2008. &nbsp

Le Monte-Plats

de Harold Pinter au Théâtre Essaïon printemps 2007, reprise automne 2007 et automne 2008-printemps 2009. Revue de presse à télécharger

Loosers

Juin 2002. L’équipe de France de football est sur le point de perdre son titre de champion du monde, la gauche vient de perdre sa place au second tour des élections présidentielles mais, dans un magasin de disques d’occasion dans une banlieue populaire, quelques perdants magnifiques s’accrochent tout de même à leurs dernières illusions…  

LIRE LA SUITE

Le Poids du Mensonge

Le point de départ est bien connu. En janvier 1993 Jean-Claude Romand a assassiné femme, enfants et parents après avoir menti pendant dix-huit ans en prétendant travailler à l’Organisation Mondiale de la Santé. Ce fait divers a déjà inspiré un livre et deux films. Tant mieux. Ca me libère des faits réels. J’ai imaginé quatre

LIRE LA SUITE

La Mémoire du Détail

Réflexions sur la mémoire – individuelle et collective – à travers deux cas traités par le même neuropsychiatre et traumatisés par la deuxième guerre mondiale. « Pour ramener le sujet humain au centre du débat – le sujet humain affligé, souffrant, luttant – il faut approfondir le dossier médical jusqu’à en faire une histoire ou un

LIRE LA SUITE

La main passe

Création au Théâtre des Deux Rives, Charenton en novembre 2004. Reprises au Théâtre du Nord-Ouest 2004-2005 ; au Théâtre Mouffetard 2005-2006 ; au Théâtre Michel 2008 ; et en tournée 2006-2007 et 2008-2009. LA MAIN PASSE marque un tournant dans l’œuvre de Feydeau. Tout en s’inscrivant dans la lignée des grands vaudevilles comme Le Dindon

LIRE LA SUITE

Long Voyage Vers La Nuit

d’Eugene O’Neill au Théâtre du Nord-Ouest, 2003. Long Voyage vers la Nuit est l’œuvre la plus personnelle d’O’Neill. Peu d’auteurs dramatiques ont reproduit ainsi sur scène dans les moindres détails les incidents et les acteurs de leur propre existence. Il ne s’agit ni de nostalgie ni de condamnation, mais plutôt d’exorcisme. O’Neill fait face à

LIRE LA SUITE

La Bonne Affaire

Un vaudeville dans le monde du foot et des affaires. Tout rapprochement avec l’affaire OM/VA ne serait pas à prendre au sérieux. Extrait: DUVENT                        Mais oui, les doigts dans le nez, deux à zéro, pas de lézard, on est pratiquement en finale… Je sais… je sais… je sais qu’on n’est même pas à la mi-temps,

LIRE LA SUITE

l’amour existe

Création au Théâtre du Nord-Ouest, 1999-2000. Retransmission en direct du MacMahon sur Direct 8 juin 2005. (Pièce reprise au Théâtre du Méridien, Bruxelles, et en tournée dans une mise en scène de Bernard Yerlès, janvier 2003, printemps 2004 ; en lecture par Hélène Vincent et Yves Prunier au Nouveau Théâtre d’Angers, avril 2005 ; mise

LIRE LA SUITE